Revue de presse des fourmis 2018

Alain Lenoir mis à jour 08-Jui-2018

Mots-clés : Azteca / Azteca et ascomycètes / Bactéries d'escamole / Bactéries de la cuticule / Daniel Cherix / Fourmilière virtuelle / Fourmis de Nouvelle-Zélande / Fourmis et antibiotiques / Fourmis explosives / Fourmi d'ArgentineFourmis invasives / Fourmis secouristes / Géomagnétisme chez les Cataglyphis / Intelligence des fourmis / Manger des fourmis / Micropolis / Phase IV /  Photographies de fourmis Phylogénie Formica / Prophyllaxie sociale / Rats-taupe nus  / Reconnaissance de soi / Ruches connectées / (Le sucré chez) StrumigenysSagesse animale et personnalité des fourmis /Tapinoma magnum / Temnothorax /

Les nouvelles de juin
- Tapinoma magnum dans le sud ouest  /

Les nouvelles de mai
- Géomagnétisme chez les Cataglyphis / Micropolis / AztecaAzteca et ascomycètes / Fourmis invasives / Bactéries de la cuticuleLe sucré chez Strumigenys /  Sagesse animale et personnalité des fourmis /

- Pour rire : Myopias hollandi une espèce dédiée à notre ancien président, décrite par Forel en 1901..

Les nouvelles d'avril
Encore les fourmis secouristes / Ruches connectées / Phylogénie Formica / Du nouveau sur les Fourmis explosives / Bactéries d'escamole /

Les nouvelles de mars
Perturbateurs endocriniens et fourmis
/ Démocratie animale / Bourdons / Division du travail / Fourmis tortuesGuerre fourmis termitesGelée royale / Disparition des oiseaux /


Tapinoma magnum envahissante dans le sud-ouest. Voir Tapinoma magnum et Fourmis invasives
- Lenoir, A. and C. Galkowski (2018) Tapinoma : une nouvelle fourmi envahissante arrive dans le Sud-Ouest sudouest.fr, 5 juin 2018, p. https://www.sudouest.fr/2018/06/05/tapinoma-une-nouvelle-fourmi-envahissante-arrive-dans-le-sud-ouest-5118134-10275.php


La perception du comportement animal est en train de changer, on n'hésite plus à parler de "l'intelligence des animaux, leurs émotions, leur personnalité.. de la personnalité des requins et des fourmis " (Voir le livre de Norin Chai, vétérinaire au jardin des plantes à Paris "Sagesse animale"). L'auteur cite le travail d'Olivier Blight dans l'équipe de Raphaël Boulay. Voir personnalité


Le sucré chez Strumigenys. Même dans les espèces parthénogénétiques comme Strumigeny membranifera tous les individus pourtant de même clone sont différents dans leurs choix de solutions sucrées et leur préférence évolue avec l'âge.

- Hasegawa, E., S. Watanabe, Y. Murakami and F. Ito (2018). Adaptive phenotypic variation among clonal ant workers. Royal Society Open Science 5(2). 10.1098/rsos.170816. Libre de droits
- Tassart, A.-S. (2018) Même dans une colonie de clones, chaque fourmi a ses propres goûts. sciencesetavenir.fr, 16 février 2018, https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/insectes/meme-dans-une-colonie-de-clones-chaque-fourmi-a-ses-propres-gouts_121280.


La cuticule des fourmis héberge de nombreuses bactéries comme l'a montré Caroline Birer dans sa thèse (Birer 2017, Birer et al 2017). Elle  identififié un dipeptide cyclique (Cyclo(LPro-LPhe)) antimicrobien qui a été isolé à partir d’une souche proche de Streptomyces. La composition du microbiote bactérien cuticulaire des espèces Camponotus femoratus et Crematogaster levior dans les jardins de fourmis a été anlysée. Les résultats soulignent l’acquisition d’une partie du microbiote à partir de l’environnement. En parallèle l’analyse métabolomique des cuticules montre à contrario une plus grande spécificité liée à l’espèce de fourmi.

- Birer, C. (2017) Le microbiote bactérien cuticulaire des fourmis de Guyane : pouvoir antibiotique et écologie des communautés. https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01537793
- Birer, C., N. Tysklind, L. Zinger and C. Duplais (2017). Comparative analysis of DNA extraction methods to study the body surface microbiota of insects: A case study with ant cuticular bacteria. Molecular Ecology Resources 17(6). 10.1111/1755-0998.12688


Les fourmis Azteca vivent en symbose avec les arbres Cecropia. Elles cultivent des champignons ascomycètes dans les trous des tiges. Un travail au Costa Rica a montré que les reines fondatrices emportent le champignon et qu'elles en nourrissent les larves jusqu'à l'apparition des premières ouvrières (Mayer et al 2018, et nombreux articles sur internet).

- Mayer, V. E., M. Nepel, R. Blatrix, F. B. Oberhauser, K. Fiedler, J. Schönenberger and H. Voglmayr (2018). Transmission of fungal partners to incipient Cecropia-tree ant colonies. PLOS ONE 13(2): e0192207. 10.1371/journal.pone.0192207. Libre de droits


Encore du nouveau sur la dispersion des fourmis invasives

Cleo Bertelsmeier de Lausanne a analysé des données collectées dans les ports maritimes et les aéroports des États-Unis et de Nouvelle-Zélande (Bertelsmeier et al 2018), elle déclare : "j’ai observé qu’une grande majorité des espèces transportées par l’homme ne proviennent pas de leur territoire d’origine, mais de régions précédemment colonisées. C’est notamment le cas dans 75% et 90% des fourmis entrant respectivement aux Etats-Unis et en Nouvelle-Zélande. Ces résultats laissent présager une augmentation des invasions biologiques sur le globe dans le futur, ce qui n’est pas très bon signe." (Mange 2018). Voir fourmis invasives.

- Bertelsmeier, C., S. Ollier, A. M. Liebhold, E. G. Brockerhoff, D. Ward and L. Keller (2018). Recurrent bridgehead effects accelerate global alien ant spread. Proceedings of the National Academy of Sciences. 10.1073/pnas.1801990115
- Mange, F. (2018) Des fourmis qui voyagent toujours plus loin. letemps.ch, 7 mai 2018, https://www.letemps.ch/sciences/fourmis-voyagent-toujours-plus-loin.


Azteca fourmis tortionnaires. Un nouvel article de M. Schmidt et Alain Dejean sur ces fourmis. Voir plus

- Schmidt, M. and A. Dejean (2018). A dolichoderine ant that constructs traps to ambush prey collectively: convergent evolution with a myrmicine genus. Biological Journal of the Linnean Society 124(1): 41-46. 10.1093/biolinnean/bly028
- Tassart, A.-S. (2018) Une fois attrapée par des fourmis Azteca brevis, leur proie vit une véritable torture. sciencesetavenir.fr, 1 mai 2018, https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/insectes/une-fois-attrapee-par-des-fourmis-azteca-brevis-leur-proie-vit-une-veritable-torture_123474.


Géomagnétisme chez les Cataglyphis. Les jeunes Cataglyphis noda font des tours (pirouettes selon les auteurs) pour prendre les repères du nid et utilisent aussi le champ magnétique (Fleischmann et al 2018). Voir GPS Cataglyphis

- Fleischmann, P. N., R. Grob, V. L. Müller, R. Wehner and W. Rössler (2018). The Geomagnetic Field Is a Compass Cue in Cataglyphis Ant Navigation. Current Biology. https://doi.org/10.1016/j.cub.2018.03.043


Les larves de Liometopum (escamole du Mexique) sont très recherchées pour leur goût (caviar des mexicains). Elles ont des bactéries symbiotes du type Firmicutes fixatrices d'azote, ce qui explique leur haute teneur en protéines, alors que les adultes ont surtout des Protéobactéries. Les bactéries des larves sont contenues dans des bactériocytes, elles servent à la synthèse des vitamines et des acides aminés (González-Escobar 2018). Voir plus sur Fourmis comestibles.

- González-Escobar, J. L., A. Grajales-Lagunes, A. Smolinski, A. Chagolla-López, A. De Léon-Rodríguez and A. P. Barba De La Rosa (2018). Microbiota of edible Liometopum apiculatum ant larvae reveals potential functions related to their nutritional value. Food Research International in press. https://doi.org/10.1016/j.foodres.2018.04.049


Une nouvelle phylogénie des Formica avec une étude des F. sanguinea esclavagistes.
Jonathan Romiguier à Lausanne (labo Laurent Keller) a fait la phylogénie de 4 sous-genres de Formica paléarctiques (Formica str. s., Coptoformica, Raptiformica and Serviformica) avec 945 gènes pour 16 espèces et 3 types d'analyses phylogénétiques. Ils confirment que la vie libre est ancestrale comme le pensait Darwin (1859) et que la fondation avec du parasitisme temporaire chez les Formica str. s. et les Coptoformica serait apparue une seule fois comme une étape intermédiaire entre la fondation indépendante et l'esclavagisme des Raptiformica (Romiguier et al 2018).

- Mayer, N. (2018) Des fourmis rouges adeptes de l'esclavagisme. www.futura-sciences.com, 12 avril 2018, p. https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/animaux-fourmis-rouges-adeptes-esclavagisme-70883/
- Romiguier, J., J. Rolland, C. Morandin and L. Keller (2018). Phylogenomics of palearctic
Formica species suggests a single origin of temporary parasitism and gives insights to the evolutionary pathway toward slave-making behaviour. Bmc Evolutionary Biology 18(1): 40. 10.1186/s12862-018-1159-4. Open access


Des puces RFID pour marquer les abeilles. Mathieu Lihoreau à Toulouse veut essayer de mieux comprendre le déclin des abeilles.
- Nguyên, P. (2018). Des ruches connectées pour espionner les abeilles. Science et Avenir 854, avril 2018: p. 103.


Disparition des oiseaux. En 15 ans, 30% des oiseaux des champs en France ont disparu (Foucart 2018a). Les pesticides néonicotinoïdes ne tuent pas que les insectes amis aussi les oiseaux qui mangent des garines enrobées des pesticides (Foucart 2018b). Plus généralement on assiste à un effondement de la biodiversité (Garric 2018). Voir Biodiversité
- Foucart, S. (2018a). En 15 ans, 30% des oiseaux des champs ont disparu. Le Monde 21 mars 2018. p. 1, 6.
- Foucart, S. (2018b). Les pesticides néonicotinoïdes ne tuent pas que les insectes. Le Monde 21 mars 2018. p. 6.
Voir néonicotinoïdes
- Garric, A. (2018). "On assiste à un effondrement de la biodiversité sauvage". Le Monde 21 mars 2018. p. 6.


Les superpouvoirs de la gelée royale. Une découverte intéressante sur la gelée royale : ses propriétés seraient dues à l'acidité entre 4 et 5 qui permet une polymérisation et les larves des futures reines peuvent se nourrir en haut de la cellule royale (Buttstedt et al 2018, Herzberg 2018). Voir Gelée royale
- Buttstedt, A., C. I. Muresan, H. Lilie, G. Hause, C. H. Ihling, S.-H. Schulze, M. Pietzsch and R. F. A. Moritz How Honeybees Defy Gravity with Royal Jelly to Raise Queens. Current Biology. https://doi.org/10.1016/j.cub.2018.02.022
- Herzberg, N. (2018). Les superpouvoirs de la gelée royale. Le Monde Science et Médecine 21 mars 2018.


La guerre entre foumis et termites. Nathaniel Herzberg consacre deux pages entières dans le Monde Science et Médecine sur les fourmis. Il reprend en détail les travaux d'Erik Frank (et al 2017) en Côte d'Ivoire, élève de Linsenmair à Wurzburg qui vient de soutenir sa thèse sur Megaponera analis (ex M. foetens). Il n'hésite pas à parler "Des fourmis sur le sentier de la guerre". Sont interviewés Laurent Keller de Lausanne et Franck Courchamp d'Orsay. Voir Secours
Et aussi "L'art de protéger la colonie" avec les travaux de Sylvia Cremer en Autriche sur l'immunité sociale chez Lasius neglectus. Voir Immunité
Et encore "Les premières mutantes ont parlé". Claude Desplan (New York Universiy) et David Kronauer (Rockfeller University, NY) ont travaillé respectivement sur Harpegnathos saltator (Yan et al 2017) et Oocerarea (Cerapachys) biroi (Trible et al 2017). Voir Fourmis mutantes CRISPR


- Pull, C. D., L. V. Ugelvig, F. Wiesenhofer, A. V. Grasse, S. Tragust, T. Schmitt, M. J. F. Brown and S. Cremer (2018). Destructive disinfection of infected brood prevents systemic disease spread in ant colonies. eLife 7: e32073. 10.7554/eLife.32073
- Frank, E. T., T. Schmitt, T. Hovestadt, O. Mitesser, J. Stiegler and K. E. Linsenmair (2017). Saving the injured: Rescue behavior in the termite-hunting ant Megaponera analis. Science Advances 3(4). 10.1126/sciadv.1602187. Article libre de droits. Avec une vidéo.
- Herzberg, N. (2018). Des fourmis sur le sentier de la guerre. Le Monde Science et Médecine, 14 mars 2018, n°300, p.1,4-5
- Herzberg, N. (2018). L'art de protéger la colonie. Le Monde Science et Médecine, 14 mars 2018, n°300, p. 5
- Herzberg, N. (2018). Les premières mutantes ont parlé. Le Monde Science et Médecine, n°300, 14 mars 2018, n°300. p. 4.

- Trible, W., L. Olivos-Cisneros, S. K. McKenzie, J. Saragosti, N.-C. Chang, B. J. Matthews, P. R. Oxley and D. J. C. Kronauer (2017). orco Mutagenesis Causes Loss of Antennal Lobe Glomeruli and Impaired Social Behavior in Ants. Cell 170(4): 727-735.e710. 10.1016/j.cell.2017.07.001
- Yan, H., C. Opachaloemphan, G. Mancini, H. Yang, M. Gallitto, J. Mlejnek, A. Leibholz, K. Haight, M. Ghaninia, L. Huo, et al. (2017). An Engineered orco Mutation Produces Aberrant Social Behavior and Defective Neural Development in Ants. Cell 170(4): 736-747.e739. 10.1016/j.cell.2017.06.051


Fourmis tortues Cephalotes. Les fourmis Cephalotes d'Amérique sont des herbivores, se nourrissent de nectar, de pollen, de champignons, régimes à faible teneur en azote. Il n'y a pas de fixation de l'azote atmosphérique. Elles ont des bactéries symbiontes dans leur tube digestif qui recyclent l'azote pour synthétiser les acides aminés. Cela a été vérifié par des expériences in vivo, in vitro avec un régime à base d'urée et d'antibiotiques sur C. varians et par métagénomique sur 17 espèces. Cette aptitude semble dater de 46 millions d'années. Les Cephalotes ont une cuticule très épaisse nécessitant beaucoup d'azote, ce qui semble être possible gâce aux bactéries (Hu et al 2018). Le transfert des bactéries des fourmis les plus âgées aux plus jeunes (très claires sur l'image) se fait par secrétions anales ("transplantations fécales" selon Charpentier 2018, coprophagie selon Lanan et al). Il existe aussi un filtre très particulier entre le jabot et et le gésier qui filtre les particules >= 0.2 µm, donc la plupart des bactéries et ne laisse passer vers l'intestin que les aliments liquides. Cela protège sans doute contre des intrusions de bactéries nocives (Lanan et al 2016). Voir Cephalotes

- Hu, Y., J. G. Sanders, P. Lukasik, C. L. D’Amelio, J. S. Millar, D. R. Vann, Y. Lan, J. A. Newton, M. Schotanus, D. J. C. Kronauer, et al. (2018). Herbivorous turtle ants obtain essential nutrients from a conserved nitrogen-recycling gut microbiome. Nature Communications 9(1): 964. 10.1038/s41467-018-03357-y. Libre de droits
- Charpentier, J. (2018) Les fourmis Céphalotes et leur symbiose bactérienne de 46 millions d’années. actualite.housseniawriting.com, p. https://actualite.housseniawriting.com/science/biologie/fourmis/2018/03/07/les-fourmis-cephalotes-et-leur-symbiose-bacterienne-de-46-millions-dannees/26053/ Pdf
- Lanan, M. C., P. A. P. Rodrigues, A. Agellon, P. Jansma and D. E. Wheeler (2016). A bacterial filter protects and structures the gut microbiome of an insect. The Isme Journal 10: 1866. 10.1038/ismej.2015.264. https://www.nature.com/articles/ismej2015264#supplementary-information. Libre de droits


Division du travail chez les termites. Chez les termites japonais Reticulitermes speratus, les soldats(tes) vont bloquer les entrées du nid pour empêcher les attaques par la fourmi Brachyponera chinensis (prédatrice exclusive de termites). Ce sont les plus vieux soldats qui ont ce rôle (Yanagihara et al 2018, voir épingles Fraval 2018). Voir Division du travail
- Fraval, A. (2018) Les troisième-âge s’exposent. Opie-insectes, Mars 2018, p. http://www7.inra.fr/opie-insectes/epingle18.htm.
- Yanagihara, S., W. Suehiro, Y. Mitaka and K. Matsuura (2018). Age-based soldier polyethism: old termite soldiers take more risks than young soldiers. Biology Letters 14(3). 10.1098/rsbl.2018.0025. Libre de droits.


Bourdons. Les bourdons sont de plus en plus utilisés dans les serres. Ils deviennent irremplaçables pour certaines cultures comme les tomates. Lescroart, M. (2018). Bourdon, un pollinisateur hors pair. ça m'intéresse Mars 2018, n° 445: p. 28-31. Avec interview de Mathieu Lihoreau.


Démocratie animale. La revue de Science & Vie presente quatre espèces animales où il y a choix démocratique pour se déplacer, les bisons, les gorilles, les lycaons et les abeilles. Chez les abeilles lors de l'essaimage les éclaireuses explorent pour trouver un nid et reviennent danser dans l'essaim. Quand il y a suffisamment de danseuses vers un endroit, l'essaim part (Spée 2018). J'ai eu l'occasion de voir cette danse au printemps 2017. Voir Démocratie animale.
- Spée, M. (2018). Démocratie. Elle a été inventée par les animaux. Science & Vie Mars 2018, n°1206: p. 102-105.


Les perturbateurs endocriniens en question. La commission Agenda 21 de Sauvagnon (64) propose une conférence sur le thème « Les perturbateurs endocriniens, des fourmis à l’homme », animée par Olivier Kah, directeur de recherches au CNRS, le vendredi 2 mars 2018. L’intervenant est notamment l’auteur du livre « Les perturbateurs endocriniens, ces produits qui en veulent à nos hormones ». En introduction, Alain Lenoir, chercheur et auteur du « Dictionnaire amoureux des fourmis » parlera de l’effet de ces substances sur les fourmis. Voir Perturbateurs endocriniens.


Dans un laboratoire de Copenhague, au Danemark, des chercheurs et des chefs s’affairent à valoriser en cuisine des aliments atypiques comme les insectes, les algues et le sang. Après avoir goûté plus de 2000 espèces d’insectes, ils ont su créer des plats étonnants. Des exemples? Une crème glacée garnie de fourmis et d’aiguilles d’épinette (Gagnon 2018). Voir Fourmis comestibles.
Gagnon, M.-P. (2018) Manger des insectes: le bon goût de la durabilité. http://fr.chatelaine.com, 28 février 2018.


Si vous avez raté l'émission sur L'intelligence des fourmis du 3 avril 2017 à La tête au carré avec Antoine Wystrach et Audrey Dussutour, elle est repassée le 26 février 2018. Podcast   Analyse de l'émission


La fourmi d'Argentine encore dans l'actualité avec une publication sur les hydrocarbures des reines et comparaison entre fourmis natives (d'Argentine) et invasives (Espagne).
- Abril, S., M. Diaz, A. Lenoir, C. Ivon Paris, R. Boulay and C. Gómez (2018). Cuticular hydrocarbons correlate with queen reproductive status in native and invasive Argentine ants (Linepithema humile, Mayr). PLOS ONE 13(2): e0193115. 10.1371/journal.pone.0193115. Pdf   FichierXls
Voir plus sur la fourmi d'Argentine


Photographies de fourmis
Le photographe russe Andrey Pavlov réussit à faire depuis les années 2012 de magnifiques montages avec des fourmis rousses. Dans sa série de macrophotographies «Ant Tales», il parvient à créer des mises en scène très élaborées avec de vraies fourmis dans des décors construits à la main. Voir plus


Les fourmis secouristes.

La tête au carré 16 février 2018. En podcast.

"Rapatrier et soigner les blessés, une étude sur les fourmis combattantes de Côte d’Ivoire. Des chercheurs allemands montrent que lors de combats avec des termites, certaines fourmis africaines ramassent leurs blessés, les ramènent au nid et les soignent rapidement. Une activité de secouriste unique dans la nature. Discussion avec l’éthologue Elise Nowbahari, maître de conférence à l'université Paris 13 et spécialiste du comportement des fourmis." Elise Nowbahari parle du travail sur les fourmis matabele et de ses travaux sur le secours chez les Cataglyphis.

Megaponera analis (fourmi matabele, anciennement M. foetens) est une ponérine spécialiste de prédation exclusive de termites qu'elles récoltent lors de raids spectaculaires. Après un raid les ouvrières ramènent au nid leurs soeurs blessées qui vont ainsi survivre. Cela est un bénéfice net pour la colonie (Frank et al 2017). Voir plus
- Frank, E. T., T. Schmitt, T. Hovestadt, O. Mitesser, J. Stiegler and K. E. Linsenmair (2017). Saving the injured: Rescue behavior in the termite-hunting ant Megaponera analis. Science Advances 3(4). 10.1126/sciadv.1602187. Article libre de droits  Avec une vidéo

Les magazinesd'avril reviennent sur les fourmis infirmières.
- Robert, B. (2018). Des fourmis secouristes... et infirmières. La Recherche 534, avril 2018.
- Kaldy, P. (2018). Les fourmis secouristes soignent les guerrières blessées. Sciences et Avenir 854, avril 2018: p. 32.


Une nouvelle fourmi envahissante Tapinoma magnum dans le sud-ouest de la France et à Lausanne. Voir plus
- Lenoir, A. and C. Galkowski (2017). Sur la présence d’une fourmi envahissante (Tapinoma magnum) dans le Sud-Ouest de la France. Bull. Soc. Linn. Bordeaux 152 (NS): 449-453. Pdf


Fourmis et antibiotiques

La question des antibiotiques chez les fourmis revient régulièrement sur le devant de l'actualité : Penick et coll viennent de scruter 20 espèces de fourmis contre la bactérie Staphylococcus epidermidis, mais seules 12 espèces avaient des effets antimicrobiens contre cette bactérie et ce n'est pas lié ni à la taille de la fourmi ni à la taille de la colonie. Trois des espèces qui ont démontré la plus forte activité antimicrobienne font partie des plus petites fourmis testées ( Monomorium minimum, Solenopsis molesta et S. invicta). La fourmi d'Argentine n'a pas d'antibactériens (Penick et al 2018, voir AFP 2018, Rigal 2018 et de nombreux autres sites). La question est toujours de comprendre comment les fourmis n'induisent pas de résistance à ces antibiotiotiques de la part des bactéries cibles ...En savoir plus
- AFP (2018) Les fourmis, une source future de médicaments ? https://www.sciencesetavenir.fr/sciences/les-fourmis-une-source-future-de-medicaments_120565.
- Rigal, F. (2018) Les fourmis, source potentielle d'antibiotiques, intriguent les chercheurs. lequotidiendumedecin.fr, 7 février 2018, https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2018/02/07/les-fourmis-source-potentielle-dantibiotiques-intriguent-les-chercheurs_854901.
- Penick, C. A., O. Halawani, B. Pearson, S. Mathews, M. M. López-Uribe, R. R. Dunn and A. A. Smith (2018). External immunity in ant societies: sociality and colony size do not predict investment in antimicrobials. Royal Society Open Science 5(2). 10.1098/rsos.171332. Article libre de droits


Le film Phase IV en version restaurée est visible en salles ou sur Orange VOD.


Fourmis de Nouvelle-Zélande par Claude Lebas.


Guy Théraulaz et Christian Jost à l'honneur dans un petit film Youtube du CNRS et Guy Théraulaz qualifié de "père de la 4G"

- Une fourmilière virtuelle. Zeste de Science, chaîne Youtube CNRS, 16 janvier 2018. Durée 2:21. Avec Guy Théraulaz et Christain Jost
- Thivent, V. (2018) Guy Théraulaz, le père de la 4G qui étudie les fourmis. http://thegoodlife.thegoodhub.com/2018/01/19/guy-theraulaz-le-pere-de-la-4g-qui-etudie-les-fourmis/ Pdf


Les superpouvoirs des rats-taupes nus. Documentaire sur Arte 52 min.

Organisés en colonies de nourrices, soldats et ouvriers, les rats-taupes nus sont dirigés par une reine, seule reproductrice du groupe, dont l’espérance de vie est plus remarquable encore que celle de ses sujets. Ce documentaire parle surtout de la recherche des gènes de longue vie mais c'est super pour ceux qui s'intéressent à l'évolution de la vie sociale ! Voir Evolution de la socialité


Daniel Cherix a effectué des travaux préliminaires pour utiliser les fourmis des bois Formica pratensis comme moyen de lutte biologique contre les tiques. Hélas, les tiques ne sont pas capturées par les fourmis... Voir plus

- Cherix, D., A. Freitag and L. Gern (2014). Prédation des tiques Ixodes ricinus par les fourmis des bois Formica pratensis – expérience préliminaire. Entomo Helvetica 7: 41-45. Pdf


Reconnaissance  de soi. La reconnaissance de soi devant le miroir est bien connue chez les chimpanzés (test de la tâche sur le visage mis au point par Gallup Jr en 1970). Depuis quelques années, on a fait des tests sur divers animaux comme les éléphants, les dauphins et les oiseaux, et même plus récemment chez des poissons. Elle pourrait exister chez les fourmis Myrmica marquées avec une tache de peinture sur le clypéus qui devant un miroir essaient de se toiletter, ce qui n’apparait pas sans le miroir. De plus, les très jeunes fourmis ne le font pas (Cammaerts and Cammaerts 2015). Ce fait est très contesté par Gallup (2018) qui critique les méthodologies. Voir Reconnaissance de soi.

- Cammaerts, M. C. and R. Cammaerts (2015). Are ants (Hymenoptera, Formicidae) capable of self recognition? Journal of Science 5: 521-532.
- Gallup, G. G. and J. R. Anderson (2018). The “olfactory mirror” and other recent attempts to demonstrate self-recognition in non-primate species. Behavioural Processes 148: 16-19. https://doi.org/10.1016/j.beproc.2017.12.010


Prophyllaxie sociale. Alain Fraval (2018) invente ce mot pour les ouvrières de L. neglectus qui détectent les nymphes infectées par Metarhizium brunneum par leur cocktail d'hydrocarbures. C'est le stade où le champignon ne se disperse pas. Elles vont ouvrir le cocon et l'asperger d'acide formique pour le tuer et désinfecter la cadavre (Pull et al 2018). Voir Immunité des fourmis

- Fraval, A. (2018) Prophylaxie sociale. Opie-insectes. http://www7.inra.fr/opie-insectes/epingle18.htm
- Pull, C. D., L. V. Ugelvig, F. Wiesenhofer, A. V. Grasse, S. Tragust, T. Schmitt, M. J. F. Brown and S. Cremer (2018). Destructive disinfection of infected brood prevents systemic disease spread in ant colonies. eLife 7: e32073. 10.7554/eLife.32073. Libre de droits


Une révision des fourmis Temnothorax avec une nouvelle espèce par Henri Cagniant et un nouveau myrmécologue systématicien qui devient très performant Christophe Galkowski.
- Galkowski, C. and H. Cagniant (2017). Contribution à la connaissance des fourmis du groupe angustulus dans le genre Temnothorax (Hymenoptera, Formicidae). Revue de l’Association Roussillonnaise d’Entomologie 26: 180-191.